Bienvenu sur Machi no yôso ! Rejoins-nous dans la ville aux pouvoirs mystérieux~
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jin Nakajima || Terminé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jin Nakajima



Messages : 18
Date d'inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Jin Nakajima || Terminé.   Sam 1 Nov - 12:35


Qui êtes vous?



 Généralités

♠Prénom : Jin
♠Nom : Nakajima
♠Surnom : -
♠Sexe : Masculin à souhait
♠Age : 30 ans
♠Pouvoir : Je maitrise parfaitement l’eau sous forme liquide et gazeuse. Je n’y arrive pas à en faire de la glace, mais je m’entraine assez dur pour. Ma maitrise est telle que je peux carrément transformer l’entièreté de mon corps en eau. Les pluies torrentielles, les vagues d’eau monstrueuses, les balles/piques aqueuses et les typhons sont un jeu d’enfant pour moi. Vu mon âge et à force d’entrainements, j’ai réussi à devenir un Mizu plutôt puissant dans le genre. Près d’un point d’eau ou d’une humidité quelconque, mon pouvoir devient encore plus démentiel et il vaut mieux ne pas me chercher des noises.
♠Personnage viens de : Sengoku Basara - Motochika Chosokabe.



Personnalité

Je suis quelqu’un de très simple. Peut-être est-ce dû à cause de mon âge, mais je n’aime pas me compliquer la vie. De ce fait, je suis facile à vivre. Ils sont bien rares, ceux qui peuvent me traiter de lourd et gênant, mais généralement, il m’arrive de rester dans mon coin sans rien dire. Je ne suis pas timide, mais je n’aime pas beaucoup m’imposer ; déjà que j’ai une physiologie conséquente qui ne passe pas inaperçue… Disons tout simplement que ce n’est pas du tout ma nature. Par contre, j’aime bien nouer des liens avec les gens de mon espèce, peu importe leur pouvoir. Ce qui m’amène à dire que je suis loin d’être arrogant ou même dédaigneux malgré ma puissance, mon âge ou même le métier que j’exerce. Je déteste la violence gratuite. L’humilité est donc quelque chose qui me correspond beaucoup. Pour moi et en définitive, il n’y a rien de mieux que de vivre en paix avec ses pairs.

Sinon que l’un de mes vices, c’est la paresse. Plus paresseux que moi, tu meurs ou mourras. Les efforts ? Peu pour moi, vraiment. Je me contente du strict minimum. Je n’aime pas me fatiguer ou me donner à fond. Ce qui peut faire croire que je ne suis pas serviable. Il est vrai que je peux sembler souvent indifférent quand j’ai une priorité ou quand on m’demande un service, mais j’finis par le faire avec plus ou moins bon cœur. « Mieux vaut tard que jamais ». L’une de mes devises dans cette vie éphémère. Ce qui m’emmène à dire aussi que j’suis un grand adepte de la procrastination. Remettre ce que l’on peut faire aujourd’hui à demain... C’est presque mon quotidien. C’est peut-être pas glorieux de le clamer haut et fort, mais on ne renie pas son propre caractère. « Chassez le naturel et il revient au galop… » Cette phrase intelligente des humains en dit long sur moi, hein ? Cependant, mon flegme et ma paresse ne m’empêchent pas non plus de vivre comme n’importe quel autre homme. Le sexe et l’alcool sont des vices que j’entretiens et dont je ne me cache pas vraiment.

Loin de moi la prétention d’être mentaliste, mais j’aime beaucoup observer. Prendre du recul avant de prendre une décision, c’est tout moi ça. Bien qu’il puisse m’arriver de me gourer totalement. J’aime aussi prêter oreille attentive aux gens, même lorsqu’ils sont à première vue volubiles ou inintéressants. Un gros plus pour moi quand j’essaye de connaitre au mieux une personne. Par contre, malgré ma perpétuelle sérénité, il peut m’arriver d’être très violent. Je n’use de la force que lorsque mon honneur a été bien trop bafoué (L’humilité a quand même ses limites) ou lorsqu’on agresse l’une de mes connaissances. Ce sont des cas rares, mais qui ne sont pas forcément inexistants. La plupart du temps sinon, il suffit d’un regard froid et austère, ainsi que d’un tour de force extraordinaire pour arriver à tempérer les ardeurs des uns et des autres. Hormis ce point, je suis parfois acerbe et cynique, mais dans ce genre de cas, la personne l’aura bien cherché parce que me faire sortir de mes gonds est chose assez difficile quand même.



Apparence

Mon physique ? Je dois avouer qu’il est bien exceptionnel dans le genre. Je ne me targue pas d’être super beau, mais je crois être au-dessus de la norme ou des standards vu la réaction de quelques femmes quand je passe dans un endroit. Au-delà de la peur, c’est parfois de l’admiration que j’engendre, ce qui ne me déplait pas forcément, même si j’avoue ne pas le montrer quand je passe dans un coin.

Pour rentrer dans les détails, je dirais que je suis de type caucasien, mais tout de même bien bâti. Pour preuve, je fais environ un mètre quatre-vingt-treize pour un poids avoisinant les quatre-vingt-quinze kilos. Une vraie montagne ambulante, je vous l’accorde, ce qui n’est pas forcément commun chez les nippons si l’on exclut karatékas et sumos. Mes épaules sont larges et mes muscles sont saillants, bien dessinés, ne tombant que peu dans l’excès. Mon minois est plutôt beau. Celui-ci est néanmoins serein, presque toujours fermé, de quoi intimider plusieurs personnes lorsque je passe dans un coin. On pourrait facilement me qualifier de personnage ténébreux, tant j’inspire parfois la peur. Les traits de mon visage sont fins, comme s’ils avaient été sculptés par une main habile et experte.  La seule ombre au tableau pour beaucoup de personnes, c’est cette cicatrice intrigante sur mon œil gauche. Une blessure lors d’un combat sanglant contre un autre humain doté d’un pouvoir, bien que je m’attarde peu sur le sujet. Ma chevelure blanche est mi-longue et il m’arrive fréquemment de les enduire de gel ce qui me donne un style plutôt atypique.

Côté vestimentaire, j’avoue me faire beaucoup plaisir. Une grande partie de mon budget passe dans les vêtements de luxe ou les vêtements à la mode. Costard, cravate, chemise près du corps, gilet, montre en argent et autres accessoires qui vont avec… Ouaip… Autant dire que je ne fais pas dans la dentelle. Tout est bon pour taper dans l’œil des autres, même si initialement, je me fringue bien pour me faire plaisir, sans vraiment me soucier de ce que les autres penseraient de ma gueule. Paradoxalement, il peut m’arriver d’être très sobre et de n’arborer qu’un simple jean couplé à pull col roulé sans autres fioritures, ou d’un simple kimono d’intérieur. Disons alors que tout dépend des états d’âmes dans lesquels je suis baigné.



Histoire

C’est en XXXX que je naquis dans la belle ville de Kobe. J’étais le 3ième fils de la famille des Nakajima. Mon père, Shin Nakajima, était un grand  yakuza de cette ville et membre éminent des Yamaguchi-gumi encore bien implanté dans la région du Kansai. S’il était particulièrement bon et tolérant avec sa famille, il n’en demeurait pas moins cruel et sanguinaire lorsqu’il traitait en affaires. Ma mère, Sayaka, était l’incarnation de la bonté même. Médecin émérite, c’est elle qui prodiguait des soins aux hommes de main de mon père, lorsque ces derniers revenaient sérieusement blessés après une bataille sanglante. Ces deux personnalités n’avaient tellement rien en commun, que c’était presqu’à se demander comment Sayaka avait pu tomber amoureuse de Shin. On pourrait alors croire que mon enfance fut tumultueuse, mais ce fut tout le contraire. Elle fut tranquille, loin des violences, des tempêtes médiatiques et autres scandales qui pouvaient secouer notre famille ; puisque ma mère avait mis un point d’honneur à s’occuper correctement de mon éducation. C’est d’elle que vint ma passion pour la médecine, la littérature japonaise, et toutes autres choses honorables. Néanmoins, mon père, comme pour ses deux premiers fils, fit vite de prendre la relève dans mon éducation au tout début de mon adolescence. Il m’initia à l’économie mafieuse, à l’anglais et à différents arts martiaux où je devins très vite un as. L’idée pour lui, était de me former à être un futur yakuza. Quelque peu récalcitrant, je finis par me plier à ses désirs, même si mon cœur était plutôt porté aux études de médecine qu’il me laissait tout de même poursuivre en parallèle.

C’est à cette période de ma vie que je contractai sans le savoir mon pouvoir et que je devins un Mizu. Ça avait commencé par de grosses averses en ma présence, ce genre de choses dont je ne me doutais même pas une seule seconde. Mon don resta pendant un long moment en latence, jusqu’à ce qu’une nuit, un assassin doué lui aussi de pouvoirs ne vienne s’en prendre à notre famille. Lorsqu’il constata que son pouvoir était inefficace face au mien que je déclenchai sous la colère, il prit la poudre d’escampette non sans signifier à toute ma famille que j’étais un Mizu, comme pour se venger. Chez les Nakajima, c’était la stupéfaction totale. Puis la surprise laissa place au dégout. Pour tous et même pour ma mère, je n’étais pas un humain, mais plutôt un extraterrestre ou mieux encore : Un déchet, un monstre dont il fallait impérativement s’éloigner, se débarasser. Cette haine injustifiée me força alors à l’exil, avec pour seuls acquis mon diplôme en médecine et mes aptitudes physiques. Dès lors, je pris la décision de parcourir le monde, histoire de parfaire la maitrise de mon pouvoir pour passer inaperçu et vivre une vie normale. Pendant quelques années, je parcourrai plusieurs villes sans jamais me caser quelque part plus de six mois. Puis, j’entendis alors parler de la fameuse ville qui abritait les gens comme moi. La curiosité prit le pas et je m’y rendis. Et rien qu’une semaine après mon arrivée, je tombai sur une offre d’emploi dans un journal : La plus grande clinique de la ville avait besoin de médecins qualifiés. L’occasion pour moi de repartir de zéro et de me construire une nouvelle vie ; là où personne ne pourrait me rejeter à cause de ma nature.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Nico.
Age : 21 ans. (Je me sens super vieux T__T)
Fille ou garçon ? :
Passions : Lire, écrire, jouer à des jeux, voyager, rouler (Vélo ou voiture, peu importe)
Comment as-tu découvert le forum ? : Top-site.
Que penses-tu du forum ? Sympathique, j'aime bien. (:
Code du forum : Validé par Sunny


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maîtresse Céleste
Fondatrice joyeuse


Messages : 81
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Re: Jin Nakajima || Terminé.   Sam 1 Nov - 13:10

Bonjour petit nouveau, bienvenue sur Machi no Yōso. Tu as bien lu le règlement, ta présentation et ton avatar sont aux normes alors tu es validé. Merci de bien nous prévenir qui est le personnage de ton avatar dans le bottin des avatars. Maintenant que tu es validé, tu peux faire une demande demande d'habitation. Tu peux aussi faire une demande RP ou de liens ici. Tu as un forum? Tu veux le faire connaitre et tu es intéressé par notre forum? Viens faire une demande de partenaires ici ! Tu veux faire partie du staff?  Le formulaire pour les inscriptions sont ici! N'oubliez pas de voter toutes les 2 heures!
N'hésite pas à venir sur la cb, plus on est de fou plus on rit!  ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://machi-no-yoso.forumgratuit.ch
 
Jin Nakajima || Terminé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Machi no yōso :: Administration :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: